retourner à la liste



INDICATEUR 1: Score de consommation alimentaire
Pourquoi cet indicateur ? Que va-t-il mesurer et quelle information à utiliser va-t-il nous fournir ?
Développé par le PAM. Pourcentage des ménages avec une consommation de nourriture suffisante. Indicateur d’accès à l’alimentation, basé sur la diversité du régime alimentaire et la fréquence des groupes alimentaires consommés. Le Score de consommation alimentaire (FCS) est calculé en utilisant la fréquence de consommation de différents groupes alimentaires consommés par un ménage durant les sept (7) jours précédent l’enquête. Le score FCS est utilisé pour classifier la population observée en trois groupe (avec une consommation pauvre, limite et acceptable).
À quel objectif de développement durable cet indicateur est-il relié ?
  • Objectif 2 de l’ODD
Définitions et termes clefs
Le Score de consommation alimentaire (FCS) est un indicateur approximatif de la sécurité alimentaire du ménage basée sur la fréquence pondérée (nombre de jours dans une semaine) de la prise des huit (8) différents groupes alimentaires
Données et informations nécessaires pour le calcul de l’indicateur
  • Numérateur : le nombre/pourcentage des personnes avec un indice du score de consommation alimentaire (FCS) faible, limite ou acceptable
  • Dénominateur : Le nombre total des personnes enquêtées
Méthode suggérée pour la collecte des données
Source de données possibles
  • Collecte primaire des données : enquêtes auprès des ménages du projet
  • Données secondaires
  • Évaluations de la sécurité alimentaire locale/nationale/régionale
Ressources nécessaires pour la collecte des données
La collecte des données quantitatifs et qualitatives, le stockage et l’analyse devront être menés par CARE et les partenaires (incluant éventuellement des partenaires chercheurs/universitaires). Il est nécessaire de les inclure dans le plan de supervision et d’évaluation et ils doivent être budgétisés à cet effet.
Résultats des rapports pour cet indicateur : nombre de personnes pour lesquelles les changements se sont produits
  • Objectif des rapports : þLigne de base þProgrès þ Évaluation

  • Ligne de référence : Comment les modèles de consommation alimentaire ont changé en tant que résultats de la crise ?
  • Progrès : Mesurer les résultats attribuables aux projets qui visent à améliorer l’accès à la nourriture ?
  • Évaluation : Mesure de l’impact des projets à améliorer l’accès à la nourriture
Questions servant à guider l’analyse et l’interprétation des données (expliquant le comment et pourquoi le changement s’est produit et comment CARE a contribué à ce changement)
  • Quels produits alimentaires avez-vous mangé pendant les sept (7) derniers jours ?
  • Combien de fois par jour avez-vous mangé chacun de ces produits dans votre ménage pendant les sept (7) derniers jours ?
  • Les produits alimentaires listés devraient être classifiés par groupe alimentaire et le classement approprié appliqué (veuillez vous référer aux notes d’informations de l’outil)
Cet indicateur fournit des informations sur la fréquence et la diversité de la nourriture consommée par les personnes dans des zones géographiques spécifiques et finalement la qualité de leur régime alimentaire
Autres considérations
  • L’accès à la nourriture peut être affecté par plusieurs facteurs tels que l’insécurité, le fonctionnement des marchés, la pauvreté la discrimination sociale. Ainsi, la collecte des données qualitatives est grandement recommandée pour trianguler les trouvailles du score FCS
    • Ainsi, la disponibilité et l’accès à la nourriture est particulièrement saisonnière dans les pays en voie de développement, et plus prononcée dans les États fragiles. Par conséquent, il est vivement recommandé d’effectuer des évaluations diachroniques du score FCS pendant la même période de l’année afin de permettre une comparaison pertinente des données sur une période de temp
    • Le score FCS ne prend pas en considération les repas consommés à l’extérieur du ménage ;
    • Il ne fournit aucune information sur la distribution de la nourriture au sein du ménage ;
    • Il ne fournit aucune information sur la distribution de la nourriture au sein du ménage ;
    • En collectant les données sur le nombre de jours où le produit alimentaire a été consommé dans les sept (7) derniers jours, cela rend impossible de prendre en considération la quantité de nourriture mangée ;
    • En utilisant une période de rappel de sept (7) jours, cela offre une image à court terme de la sécurité alimentaire sans tenir compte de la saisonnalité.