retourner à la liste


INDICATEUR 3: Indice des stratégies d’adaptation (revenus de base du ménage, capacité d’adaptation)
Pourquoi cet indicateur ? Que va-t-il mesurer et quelle information à utiliser va-t-il nous fournir ?
Développé par le PAM et CARE, l’Indice des stratégies d’adaptation (CSI) est un indicateur de la sécurité alimentaire du ménage qui est relativement simple et rapide à utiliser, facile à comprendre et il corrèle bien avec des mesures plus complexes de la sécurité alimentaire.
En effet, les ménages affectés peuvent utiliser des stratégies d’adaptation pour faire face à une capacité réduite d’accès à la nourriture.
Comprendre dans quelle mesure les stratégies d’adaptation sont utilisées peut fournir une indication rapide du niveau d’insécurité alimentaire qui est immédiatement utile pour la prise de décision programmatique. Les stratégies d’adaptation peut également être utilisé à mesurer l’impact des résultats de l’aide humanitaire qui peut être évalué à travers plusieurs indicateurs, incluant l’Indice des stratégies d’adaptation, l’échelle de l’ampleur de la famine du ménage ou un indicateur similaire de l’expérience de la famine.
L’indice CSI mesure les changements de comportement: les choses que les personnes font quand elles ne peuvent pas avoir assez de nourriture. Il existe un nombre de réponses comportementales assez régulières à l’insécurité alimentaire, ou des stratégies d’adaptation, que les personnes utilisent pour gérer la pénurie alimentaire des ménages. Ces stratégies d’adaptation sont faciles à observer
À quel objectif de développement durable cet indicateur est-il relié ?
  • Objectif 2 de l’ODD
Définitions et termes clefs
L’Indice des stratégies d’adaptation (CSI) : Un outil qui mesure ce que les gens font quand ils ne peuvent pas accéder à assez de nourriture.
Données et informations nécessaires pour le calcul de l’indicateur
  • Les comportements appliqués pour couvrir la nourriture et les produits non alimentaires avant la crise dans le contexte social, culturel, naturel et économique de la communauté/zone affectée
  • Les comportements appliqués pour couvrir la nourriture et les produits non alimentaires dans le contexte social, culturel, naturel et économique de la communauté/zone affectée, comme conséquence de la crise
Méthode suggérée pour la collecte des données
  • Collecte primaire des données : enquêtes auprès des ménages
  • Analyse des données secondaires.
  • Pour plus d’informations, voir PAM
  • Les méthodes qualitatives comme les discussions de groupes témoins et les entretiens avec des informateurs clés doivent compléter la collecte des données quantitatives pour fournir une meilleure compréhension des obstacles à l’accès à la nourriture
Source de données possibles
  • Collecte primaire des données : enquêtes auprès des ménages
  • Analyse des données secondaires.
  • Systèmes de supervision de la sécurité alimentaire et systèmes d’alerte avancée : Indice IPC, cadre harmonisé, etc.
  • Les méthodes qualitatives comme les discussions de groupes témoins et les entretiens avec des informateurs clés doivent compléter la collecte des données quantitatives pour fournir une meilleure compréhension des obstacles à l’accès à la nourriture.
Ressources nécessaires pour la collecte des données
La collecte des données quantitatifs et qualitatives, le stockage et l’analyse devront être menés par CARE et les partenaires (incluant éventuellement des partenaires chercheurs/universitaires). Il est nécessaire de les inclure dans le plan de supervision et d’évaluation et ils doivent être budgétisés à cet effet.
Résultats des rapports pour cet indicateur : nombre de personnes pour lesquelles les changements se sont produits
  • Changements des comportements pour couvrir les besoins en produits alimentaires et non alimentaires, particulièrement la diminution de l’utilisation destratégies d’adaptation négatives et non réversibles comme conséquence de l’aide humanitaire
Questions servant à guider l’analyse et l’interprétation des données (expliquant le comment et pourquoi le changement s’est produit, et comment CARE a contribué à ce changement)
  • Objectif des rapports : þLigne de base þProgrès þ Évaluation
  • Ligne de référence : quels étaient les comportements appliqués pour couvrir les écarts des besoins en produits alimentaires et non alimentaires avant la crise ? Quels étaient les comportements appliqués pour couvrir les écarts des besoins en produits alimentaires et non alimentaires comme résultat de la crise ?
  • Progrès : Avoir des changements comportementaux avant la crise ré-établis ?
  • Évaluation : L’aide humanitaire fournie a-t-elle déclenché une réduction de l’utilisation des stratégies d’adaptation « négatives ou non réversibles » ?
Autres considérations
  • L’accès à la nourriture peut être affecté par plusieurs facteurs tels que l’insécurité, le fonctionnement des marchés, la pauvreté, la discrimination sociale Ainsi, la collecte des données qualitatives est grandement recommandée pour trianguler les trouvailles du score FCS
  • Ainsi, la disponibilité et l’accès à la nourriture est particulièrement saisonnière dans les pays en voie de développement, et plus prononcée dans les États fragiles. Par conséquent, il est vivement recommandé d’effectuer des évaluations diachroniques du score FCS pendant la même période de l’année afin de permettre une comparaison pertinente des données sur une période de temps